Carrelage Escalier

Un carrelage adapté aux escaliers

Parer l’escalier de la maison d’un carrelage identique au revêtement de son entrée ou de sa pièce principale, crée une sensation d’harmonie au sein de votre environnement intérieur. Cette continuité visuelle apporte du caractère à votre lieu de vie et accentue sa profondeur. C’est un gage de bien-être supplémentaire ! D’autant que le carrelage séduit toujours pour son esthétisme, son extrême simplicité d’entretien et sa grande variété de formes, matériaux et coloris.
Trois critères sont à prendre en compte pour orienter votre choix dans la bonne direction :

D’abord, l’assortiment de votre carrelage avec le sol aménagé à l’étage et/ou dans la pièce de rez-de-chaussée (souvent le séjour ou l’entrée) sur lesquels donne l’escalier. Vous pouvez aussi opter pour un revêtement unique et dissocié de votre décoration intérieure afin de mieux valoriser les marches de votre structure, quelle que soit sa configuration (droite, tournante, hélicoïdale).

Résistance pour un lieu de passage important

La solidité du carrelage ensuite afin de s’assurer que sa surface résiste bien aux piétinements : par nature, l’escalier est l’un des lieux de passage les plus sollicités de la maison, marqué par d’incessants allers-retours parfois réalisés au pas de charge (davantage à la descente qu’à la montée, certes). Pour ne pas se tromper de produit, il convient de se reporter au classement Upec qui définit quatre catégories de résistance pour le carrelage (la lettre « U » mesure l’ensemble des effets néfastes occasionnés par l’intensité du trafic pédestre : les rayures, l’abrasion, le tassement, l’encrassement etc…)

Une fonction antidérapante pour sécuriser vos marches d’escalier

La sécurité du carrelage enfin et une vigilance accrue sur ses propriétés anti-dérapantes : chaque année, les chutes dans les escaliers causent un grand nombre d’accidents domestiques. Le norme Upec établit une échelle de 9 à 13 pour évaluer le degré d’adhérence du carrelage (classement « R » pour pieds chaussés). Au-delà de ces indices, certains carrelages présentent naturellement une meilleure résistance à la glissance, grâce à leur rugosité (le grès cérame par exemple).

Guide de style et de matériaux disponibles

Qualités des matériaux disponibles

Afin d’unifier votre espace intérieur dans une même tonalité esthétique, vous avez la possibilité d’uniformiser le carrelage de votre escalier et celui des pièces qu’il dessert (le séjour par exemple, le couloir ou le hall) :
De nombreuses solutions sont en mesure de satisfaire vos goûts et sensibilités : les carreaux en grès cérame, déclinables en de nombreux coloris et styles (imitation ciment, béton ou marbre), combinent une extrême résistance à l’usure et un large choix de personnalisation.
Vous préférez particulariser votre carrelage d’escalier ? Pour obtenir un effet parquet, optez pour l’imitation-bois afin d’harmoniser les marches avec la structure, si celle-ci a été construite avec ce matériau végétal et rustique. Un carrelage en grès imitation pierre naturelle (aspect granit ou ardoise) se mariera parfaitement avec un escalier moderne en métal ou béton.
Rien ne vous empêche d’enrichir votre décoration en soulignant chacune des contremarches de plaques de mosaïque en céramique ou de carreaux en terre-cuite émaillés : une jolie façon d’ d’introduire de la couleur et de la lumière à votre escalier !

Un accompagnement de qualité dans nos magasins

Dans un souci de proximité, les équipes de nos showrooms conseillent et accompagnent les particuliers qui souhaitent rénover leur escalier. Depuis la conception, la sélection des matériaux les plus adaptés aux contraintes techniques et budgétaires du chantier (et à ses enjeux esthétiques), jusqu’à la livraison du produit, nous engageons notre savoir-faire à chacune des étapes du projet.